Une étoile brille dans l’espace!


 

 

Caroline Aigle   

  

 

 

C’est l’histoire d’une étoile filante qui rêvait d’aller sur Mars. Mais elle a filé trop vite, cette petite étoile, et sa lumière s’est éteinte d’un coup, par un matin d’été pluvieux.

 Première femme pilote de chasse, Caroline Aigle a été fauchée en été 2007 par un cancer. Elle avait 33 ans. Enceinte de son deuxième enfant, elle a accouché juste avant de mourir. Polytechnicienne, triathlète, Caroline Aigle se préparait à devenir astronaute. Derrière cette volonté hors du commun, une exceptionnelle intensité humaine.

Le Commandant Caroline Aigle s’est éteinte le 21 août 2007 des suites d’un cancer foudroyant qui l’a emportée en pleine gloire, en à peine un mois. Elle laisse derrière elle deux enfants dont l’un est né prématuré quatre jours avant qu’elle ne nous quitte– Marc et Gabriel – et son mari Christophe « Douky » Deketelaere, pilote de la patrouille Breitling.

 Qu’il s’agisse de militaires, de civils, d’inconnus ou de proches, tous reconnaissent à la jeune femme de grandes qualités intellectuelles et sportives. Polytechnicienne, ancienne élève de l’École de l’air de Salon-de-Provence, Caroline Aigle, sacrée championne de France militaire de triathlon en 1997, était devenue le 28 mai 1999, à l’âge de 24 ans, la première femme pilote de chasse. «Un de ses projets était de devenir spationaute, et elle en avait toutes les qualités. Tout lui était ouvert. Elle aurait aussi pu terminer général», explique un officier. Cette femme mariée et mère de deux enfants totalisait près de 1600 heures de vol.

De 1999 à 2005, date à laquelle elle a reçu la médaille d’or de la défense nationale, Caroline Aigle a toujours été très médiatisée. Partout où elle allait, elle était reçue comme la pionnière, qu’il s’agisse du salon aéronautique du Bourget ou de la Fête de la femme. Caroline Aigle est entrée dans la légende trop tôt. Ses obsèques ont été célébrées le 27 août à Dijon en présence de nombreux militaires, dont le chef d’état-major de l’armée de l’air, le Général Stéphane Abrial.

Fille d’un médecin militaire, elle a été élève du Lycée Militaire de Saint Cyr de la Seconde – à tout juste quatorze ans – à la Terminale. Elle avait ensuite rejoint le Prytanée Militaire de La Flèche, en Maths sup et Maths spé, avant d’intégrer Polytechnique dont elle était sortie Major. Pendant sa scolarité à l’X, elle avait effectué son stage en corps de Troupe au 13e BCA. En 1997, elle avait rejoint l’Ecole de l’Air qu’elle avait intégrer en 3e année. Après avoir été « macaronnée » pilote de chasse à Tours – elle était la première femme pilote de Chasse de l’Armée de l’Air – elle était passée par Cazaux puis avait rejoint en 2000 l’Escadron de Chasse 02.002 « Côte d’Or » à Dijon au sein duquel elle avait volé sur Mirage 2000-5F. Sportive accomplie, elle avait été sacrée Championne de France puis Championne du monde militaire de triathlon. En septembre 2006, elle avait quitté Dijon pour rejoindre l’Etat-Major des Forces Aériennes à Metz.

Enceinte de son deuxième enfant alors qu’elle se savait condamnée par la maladie, Caroline a demandé aux médecins de la maintenir en vie jusqu’à ce que le bébé puisse naître prématuré afin qu’il ait ses chances lui aussi disait-elle!. Après avoir accouché par césarienne à seulement six mois, elle a pu tenir le petit Gabriel dans ses bras quatre jours… avant de s’éteindre. La jeune femme a fait preuve d’un immense courage et d’une grande abnégation pour s’élever au milieu des « chevaliers du ciel ».

 Les étoiles du commandement l’attendaient. Elle les a rejointes bien trop tôt.

 J’espère que vous prendrez quelques minutes de votre précieux temps pour connaître un tout petit bout de l’histoire de cette jeune femme formidable.

J’ai voulu partager avec vous cet hommage à une  femme d’exception,

pour laquelle j’ai une admiration sans borne !

Je vous souhaite une bonne  soirée !

Votre amie….    Niki

 

 

   hebergeur d'image
  

 

 

 

 

 

 

Publicités

17 Réponses

  1. reçois une jolie pensée du soleil, un coin de ciel bleu,
    reçois un bouquet parfumé, de gentillesse, et surtout d’amitié
    reçois, un merveilleux , jardin de tendresse, pour une amie fidèle
    merci , de nous faire profiter de tes idées,
    amélie

    31 janvier 2011 à 16:48

  2. Bjr Niki
    Merci pour ton passage
    J’essais de m’habituer petit a petit..faut que je vois comment reconstituer ma liste d’am’es)…
    Passe un bon week-end
    Bisouss

    14 janvier 2011 à 03:46

  3. c’est la gorge serrée d’émotion en lisant ton billet que je viens te faire mon tit coucou
    oui il me semble bien avoir vu déjà des articles sur cette jeune femme d’exception qu’elle dommage et qu’elle tristesse elle avait encore tant à faire si jeune
    bon ma tite niki je te fais des gros bisous et te souhaite une bonne journée moi pas trop la forme je suis trés douloureuse en ce moment et le temps n’arrange rien grrrr!!!!

    12 janvier 2011 à 12:45

  4. Je me souviens d’elle, elle avait refusé tous les traitements qui auraient pu mettre en danger la vie du bébé, sacrée femme.
    bisous

    12 janvier 2011 à 12:38

  5. kikou ma niki
    houps contente de te revoir a nouveau !!bon j’espere toujours que tu nous annonce des bonnes nouvelles de djenou !!moi pas trop la peche mais ca va revenir !!houps je crois que vous aller avoir du monde sur wp avec cette fermeture de space !!passe une bonne journée ma niki je vous embrasse bien fort tout les deux !!!

    12 janvier 2011 à 12:02

  6. bel hommage que tu rends a cette dame
    pour répondre a tes questions sur commentaires tu étais
    pas sur mon billet voila pourquoi je ne les ai pas vu
    je suis fiere d`etre ton amie
    @plus et gros becs xxx

    MOMO

    12 janvier 2011 à 09:28

  7. un joli billet émouvant sur une femme d’honneur … mais au destin assez tragique …
    j’ai vu que tu m’as mis un comm pour kikineth que je lui ai transmis vu que c’est elle qui fait le nouveau défi … va voir
    bisous de la maloween
    bonne journée
    nicole

    12 janvier 2011 à 06:58

  8. c’est plus que triste de voir cela !emporté »e en pleine jeunesse!! et tant d’avenir pourtant!!! je ne la connaissais pas mais cela me touche!!bisous niki!

    12 janvier 2011 à 06:30

  9. monbanc

    Belle et jeune, forte et d’exception, cette femme a été fauchée par la maladie, sans doute un autre destin lui était-il réservé, qui le saura?
    Sa vie a été riche malgré sa brièveté, elle a vécu plus que ce que beaucoup d’entre nous ne vivrons.
    Je me joints à ton hommage Niki.

    12 janvier 2011 à 05:46

  10. FRAMBOISE D OREE

    Quel Triste DesTin
    Mais Très Beau BilleT en Son Honneur
    Ce Que je remarQue
    Généralement dans La Vie
    C’est Que Les Plus Grands Génies
    Ont une Vie Hélas Courte…
    Bisous NIKI et Très Bons Mercredi

    12 janvier 2011 à 04:40

  11. merci pour tes gentils coms
    j’ai pleuré en découvrant la vie de cette femme, merci de m’avoir fait découvrir son histoire
    je rentre lundi à l’hopital pour une semaine voire plus comme disent les médecins
    prends bien soin de toi en attendant, la vie est précieuse
    gros gros bisous

    11 janvier 2011 à 22:16

  12. soryu64

    Formidable jeune femme et si belle ! Je ne connaissais pas ce billet, j’avais entendu parler de cette championne à tous les points de vue. Merci Niki d’avoir ravivé cette belle et si triste histoire. Oui, une bien belle étoile au firmament !
    Bisous Niki.

    11 janvier 2011 à 21:58

  13. elle a eu un destin fulgurant …et si vite partie , elle a rejoint le firmament .,elle qui volait ….elle est une étoile parmi les étoiles ….je sais qu’elle t’a subjuguée cette jeune femme , ce fût ton premier billet sur PASSADO ….celui ci est magnifique …bisous et bonne soirée ma sisine

    11 janvier 2011 à 21:44

  14. Zut j’ai été coupée! je disais donc!! merci mes amies Gigi, Lady, et Martine d’être passée sur ce billet auquel j’attache une grande importance!! d’ailleurs il fut mon premier billet le jour où j’ai ouvert pour la première fois un blog!! Passado! pour être précise!
    C’est une histoire qui m’a beaucoup marquée!! et à laquelle j’attache une grande importance!! je ne peux l’oublier!!
    Merci mes copinettes! je vous fais d’énormes bisous! et vous souhaite une très bonne nuit!!

    11 janvier 2011 à 21:21

  15. ❤Gigi❤

    Magnifique hommage ma chère Niki brrrrrrr tu me donne le
    frisson sur le corps tant d’émotion monte en moi en te lisant
    c’est très émouvant et avec cette belle musique de piano j’adore , ton billet pour cette jeune femme est superbe ,
    son histoire est très touchante pour le coeur quel courage
    formidable bravo pour ce billet Niki je te souhaite une Bonne-Soirée sincère amitié Gigi qui t’embrasse

    11 janvier 2011 à 21:13

  16. Lady Bird

    bel hommage ma Niki à une femme qui le mérite amplement… je me souviens très bien….
    il y a des personnes qui ont une grandeur d’âme absolument gigantesque !!! je pense à ses petits mais malgré les difficultés qui seront grandes pour eux, l’aura de leur maman les guidera dans la vie…
    merci pour elle … merci de ce moment grave
    gros bisous ma Niki

    11 janvier 2011 à 21:04

  17. Martine Bond

    Superbe hommage, bravo ! Je connaissais l’histoire de cette femme formidable que tu as superbement bien écrit.
    Bonne soirée à toi Niki et bises

    11 janvier 2011 à 20:45