Le sable de contrebande!


 
Juan arrive du Mexique à la frontière séparant le Mexique des États-Unis  en bicyclette. Il a un gros sac sur ses épaules.   Le douanier l’arrête et lui demande : – Qu’est-ce que tu as dans ton sac ? Il répond : – Du sable.  Le douanier, incrédule, lui dit : – On va voir ça… Descends du vélo. Le douanier ouvre le sac et répand le sable qu’il contient sur le sol. Il fouille dedans sans rien y trouver. – C’est bon, lui dit-il. Juan ramasse le sable du mieux qu’il peut et repart sur sa bicyclette.  Une semaine plus tard, la même chose se produit. Le douanier demande à Juan : – Qu’est-ce que tu as dans ton sac cette fois ?

Juan répond : 

Du sable. 

Le douanier, qui n’est toujours pas convaincu, décide de

détenir Juan pour  la nuit et d’envoyer un échantillon du sable pour analyse.

Le lendemain,  les résultats révèlent qu’il s’agit bien de sable.

Il laisse donc Juan  repartir sur son vélo.  

Le petit manège se poursuit tous les deux ou trois jours pendant

 les quelques années qui suivent. 

 A chaque fois, le douanier fouille le sac de sable. 

Il envoie régulièrement des échantillons pour analyses

de toutes sortes mais toujours sans rien trouver d’autre

que du sable. 

Finalement, quelques années plus tard,

 Juan arrête de traverser la frontière en bicyclette

 avec son sac de sable. 

Un beau jour, alors qu’il est en retraite,

 le douanier prend ses vacances au Mexique et

rencontre Juan dans un petit bar sur la plage.

– Hé ! je te reconnais, toi!

Tu n’es pas le gars qui traversait la frontière en

bicyclette avec un sac de sable ?  

Juan reconnaît le douanier et lui répond :

– Oui, c’est moi.

– Qu’est-ce que tu deviens ? lui demande le douanier.

– Je me suis acheté ce petit bar et je vis

tranquillement, répond Juan.

Le douanier se décide finalement à lui demander :

– Écoute, je suis à la retraite et je n’ai plus aucun

pouvoir.

Je voudrais bien savoir une chose.

 Je n’ai jamais arrêté de penser à ça

depuis que je t’ai vu la première fois.

Juste entre toi et moi, tu faisais de

 la contrebande ?…

 Juan esquisse un petit sourire et répond :

– Oui, et c’est comme ça que

je me suis acheté ce bar.  

Le douanier s’approche un peu et demande à voix plus basse :

– Et qu’est-ce que tu passais frauduleusement aux douanes ?

 

– Des bicyclettes….

La morale de l’histoire 

  

* Avoir un regard d’enfant, un regard neuf.*

  

 Si le douanier avait regardé Juan sans présupposé,

sans que le mental intervienne, il aurait sans doute

compris le manège. Trop souvent, nous avons des

préjugés sur un type de personne ou sur quelqu’un…

  

 * Avoir la maîtrise de son attention* 

  

choisir de la poser où l’on veut et ne pas laisser les

autres choisir où elle se porte.

 Un certain homme politique

est très doué pour cela avec la complicité des medias.

 Il n’est pas le seul.

On manipule en attirant l’attention

sur une chose secondaire pour faire passer les choses

plus importantes. C’est la théorie de Milton Freidman

(http://fr.wikipedia.org/wiki/Milton_Friedman

qui dit qu’il faut profiter d’une bonne crise pour faire

passer les réformes les plus douloureuses, quand les gens

ont l’attention captée par des problèmes pressants.

Voyez le 11 septembre …  

  

 Le sable ici est aussi le sable du temps, celui qui

coule dans le sablier, ce temps que passe Juan à

transporter son sable, à transporter le rien

qui deviendra quelque chose grâce au temps.

Il faut donner du temps pour récolter.

  

      

          

 
 

 
 
 

 

Publicités

26 Réponses

  1. BONJOUR BONJOUR
    me voilà de passage chez toi et je tombe sur un trés beau texte qui donne bien à refléchir …….
    suis contente de te compter parmi nous et que tu m’ais envoyé une invitation
    plus on est de Picards plus on rit ( dicton arrangé à ma sauce rires)
    ton billet est fait sur un fond coloré , moi je n’y arrive pas,
    c’est la galère ce WE
    bonne continuation et amitié
    bises
    Nad

    4 novembre 2010 à 18:10

  2. kikou ma niki
    je viens faire une petite visite !!sur votre planete wp !!je vois que ca baigne !!tres joli ton billet cette histoire de douanep as mal !!cette musique est bien reposante !!bon je vais redesendre retrouver la planete space qui est un peu deserte !!!! plus besoin de velo pour en faire le tour !!donc j’y vais cool !!et j’emmene un peu de ta musique !!!!passe une bonne nuit ma niki tu a deja les etoiles derriere !qui brille !!je t’embrasse bien fort !!gros bisous a djenou !!!!

    3 novembre 2010 à 20:19

  3. Non tu ne te trompes pas, la rose scintillait dans le windows live writer mais plus après publication du billet, je ne cherche pas à comprendre et je ne veux pas faire mes articles par WP je n’ai pas mes polices, mes couleurs donc ça restera comme cela, quoi que, quand c’est juste pour mettre une créa qui bouge je devrais passer par le tabeau de bord, là elle bougerait.
    C’est un problème qu’il faurdroit aumettre à WP mais pour les joindre il doit falloir être magicienne.
    Bisous

    3 novembre 2010 à 13:37

  4. elle est fameuse ton histoire Niki , et finalement la finale vaut bien le coup ! tel est pris qui croyait prendre , une belle réflexion sur la vie aussi ! non ma Niki , je ne suis pas fachée , mais beaucoup moins de temps avec ELY : elle grandi et demande beaucoup d’attentions , faut jouer avec elle , et tu le sais les word press me gonflent je n’arrive à rien !! alors ça me démoralise ! bonne journée gros bisous , j’ai vu également tes problèmes avec ton mari , pas facile je le sais de gérer tout celà mais saches que tu resteras toujours mon amie du sud ! à bientot , je vais regarder tes autres billets que j’aurai du laisser passer ! à bientot

    3 novembre 2010 à 12:19

  5. enfin un peu de musique sur cet espace !…ce n’est pas trop tôt …mdr … …on arrive toujours à ses fins dans la famille …nom d’une PICARDE !…mdr …tu vas bien dormir cette nuit !!! bisoussssss

    2 novembre 2010 à 21:52

    • Merci ma sisine! si tu savais ce que j’en ai vu avant d’y arriver!gros bisous et merci de ton soutien!!

      2 novembre 2010 à 22:29

  6. kikou ma niki !!
    oh que non je ne te lache pas !!mdr et pas d’une semelle en plus !!mais ce week end je t’avait dit sur un com avoir ma soeur !!j’avait commencer a passer mes coms quand elle se preparer a partir !!et j’ai etais interrompu par gastounet qui m’a piquer ma place !!apres !!mais me voila !!mdr !!!bon je supose qu’il n’y a pas de changement !!pour djenou car tu me l’aurais dit sans doute !!!!passe une bonne soirée je vous embrasse bien fort tout les deux !!!

    2 novembre 2010 à 16:47

  7. Coucou,
    Je ne cherche pas ça vient tout seul, je voulais être journaliste et puis pour des raisons financières je n’ai pas pu faire ces études là.
    J’ai toujours eu de la facilité pour écrire tout ce qui me passe par la tête, ces ateliers d’écriture m’en donnent le prétexte.
    Bisous

    2 novembre 2010 à 15:54

  8. haaaaaaaaaaa c`est toi qui met une image je viens de réaliser
    pas vitevite la Momo mdrrrrrrrrrrrr

    2 novembre 2010 à 14:40

  9. belle histoire a méditer .
    merci je t`adore …………
    ps comment se fait il que des personnes mettent des images ??????
    BONNE SOIRÉE XXX

    2 novembre 2010 à 14:39

  10. Après avoir lu ton com j’ai un petit conseil pour toi, regarde si ton auto radio a une prise casque, tu pourrais écouter seule de la musique, c’est ce que je vais faire car mon mari en a vite marre de la musique et nos goûts sont différents.
    bisous et bonne journée

    2 novembre 2010 à 10:22

  11. Bonjour mes Beaux Yeux..j’ai diablement aimé cette histoire..avec douceur elle nous amène à une morale..
    Belle journée mon amie je vous embrasse fort tous les 2..

    2 novembre 2010 à 08:55

  12. Framboise d'orée

    Juan fut mon 2 eme Amant !
    Un Bel Idalgo croisé à Rosas
    Année 80 il se promenait en MéHa Ri
    En Volant Au Volant de jolis CoQuillages !
    Bisous Bon Lundi ma Niki !

    2 novembre 2010 à 05:20

    • Framboise d'orée

      Je ne L ai revu jamais
      Et penses a Lui Dans sn jOli CoQuillage
      Taille de Guepe ! Vive L’Espagne

      2 novembre 2010 à 08:54

  13. COucou ma Niki, merci de ta ptite visite, j’ai adoré ton histoire de byciclette. C’est tellement évident…qu’on ne voit pas. On passe à côté. Comme tu dis, c’est pareil dans bien des situations. De gros bisous et bonne semaine à vous deux. ♥

    1 novembre 2010 à 17:13

  14. je n’ai pas vu passer ton billet et pour cause il n’y avait pas de titre ….je la connaissais , avec notre frontière BELGE cette histoire était souvent racontée dans les chaumières!…chez nous c’était la contrebande de tabac ..lol..bisous ma sisine …j’espère que tu vas bien !…
    ils étaient beaux tout de même nos fonds sans glitter !….

    1 novembre 2010 à 15:51

    • Effectivement j’avais omis de mettre le titre!! l’erreur est réparée , ici nous avons la frontière espagnole et malheureusement ils sont en train de démolir les postes frontière ,tous!! avant la fin de l’année seront abattus! les cartels de la drogue vont pouvoir s’en donner à coeur joie
      Gros bisous !! à plus!!!
      null<

      1 novembre 2010 à 16:36

  15. LA MAGICIENNE

    Merci ma Niki pour ce moment de détente.
    Super ton billet.
    Bon début de semaine pour toi et Djénou.
    Gros bisous de nous 2
    Et poutoux des 3 frisouillets.
    A+++
    Raphie

    1 novembre 2010 à 15:13

  16. Je navais pas trouvé la fin de l’histoire, je vais faire de la contrebande de vélos entre la France et la Belgique mais je ne suis pas certaine que ça me serve à grand chose mdr!!!!
    Ne pas juger sur l’apparence la preuve on se fait avoir.
    Bisous et bonne semaine

    1 novembre 2010 à 13:14

  17. eh oui ! ce n’est pas toujours ce qui est le plus visible qu’on voit le mieux, il est bien ton texte
    passe une bonne journée
    gros gros bisous

    1 novembre 2010 à 12:17

  18. mamienicole

    aie!!aie!!flûte je me suis trompée!!j’suis mdrrr!!!je t’ai laissé un com concernant ce billet sur le précédent!!

    1 novembre 2010 à 10:48

  19. Ghislaine

    bonjour ,
    merci de ta visite ………..
    bonne semaine ma gentille Niky………..
    nous c’est l apluie encore……….

    1 novembre 2010 à 10:20

  20. baboucherouge001

    coucou niki
    je viens te souhaiter un bon lundi et une excellente semaine
    gros bzou bzou
    baboucherouge

    1 novembre 2010 à 09:08

  21. bisous du lundi je me leve tres tot et cette histoire de bicyclette m’amuse beaucoup

    1 novembre 2010 à 04:49

  22. beau billet ma niki et la petite histoire et la morale
    mais ce n’est pas d’aujourd’hui nous ne sommes que des pions sur l’échiquier de la politique, et notre vie dépend d’une poignée d’homme et sa dans tous les pays !!! c’est pas que l’on se laisse prendre mais on y peu pas grand chose à part recommencer 1789!!!!
    bon n’épiloguons pas sur ce chapitre, ça fiche le bordon!
    je te souhaite ma niki un bon lundi et te fais des gros bisous

    1 novembre 2010 à 01:05

  23. soryu64

    merci Niki, d’abord pour cette histoire amusante puis sur la leçon qu’il faut en tirer. Tout à fait d’accord avec toi ! Et ça dure depuis un bon moment leur petit manège. Même si on n’est pas dupe, on s’y laisse prendre encore ! Bisous, c’est l’heure d’aller au lit, tu n’as pas oublié ?

    31 octobre 2010 à 23:13