Archives de 11 janvier 2010

Venez-donc déguster une bonne choucroute!! ça réchauffe!!


 

 

 

 

 

 

 

 

Bonsoir mes ami(es) chéris !!

 

Par ce froid sybérien !

Je vous propose une choucroute magistrale

Dont vous me direz des nouvelles !

En voici déjà l’origine :

 

Le mot choucroute vient du nom alsacien -sùrkrùt- , lui- même transposé de l’allemand sauerkraut ( herbe maigre ) .
C’est donc tout à fait par hasard qu’elle commence en français par le mot chou ; qui ne désigne pas , malgré les apparences ,

 le légume de base qui compose la choucroute .
Elle est probablement d’origine germanique ,

mais si l’on doit son invention aux Allemands ,

 il y a néanmoins fort longtemps qu’elle est devenue

le plat national Alsacien .
On retrouve des textes du XVIem siècle qui parlent déjà de la choucroute comme d’un mets dans les coutumes

 du pays depuis des temps très reculés .
Un certain Jérome Bock ; en 1577 ,

en énumérant les travaux d’hiver d’une ménagère ,

 cite en premier lieu la salaison de la choucroute ;

considérant ce travail comme une chose bien banale et naturelle .
François de Neufchateau a emis l’idée

que la choucroute pouvait avoir comme origine

 la sauce qui servait à conserver les oignons et qui était

 composée de thym , de sarriette , de vinaigre et de saumure .
Mais ce n’est là qu’une hypothèse .
Ce qui ne fait aucun doute ,

c’est que nos ancêtres l’épiçaient beaucoup plus

 que nous ne le faisons .

 Nous avons abandonné les grains de sarriette

( l’épice du pauvre )

mais nous avons conservé les baies de genèvrier

                  De tout temps , et encore aujourd’hui ,

 la choucroute a été le plat du Dimanche .

 Selon l’opulence des familles ,

elle était plus ou moins garnie ,

        le chapelet de saucisses en était la garniture la plus courante ,

        mais lorsque , selon l’expression d’un écrivain du XVIem siècle ,

 Le cochon l’avait traversée- elle n’en était que plus apprèciée .
Le capitaine Cook attribuait en grande partie à la choucroute l’execellence santé de ses matelots pendant tous ses voyages

 

 il leur en faisait distribuer de grandes quantités ,

 car , disait-il , la choucroute est bien plus digeste

 que le chou ordinaire

. Il semble que l’usage de la choucroute ait été révélé aux

Parisiens par les Suisses de la garde royale peu avant la Révolution.

La choucroute fut à l’origine du développement économique en permettant les longs voyages par mer en luttant contre le scorbut.

Grâce à elle, de nombreux marins préservèrent leur vie,

 notamment par l’apport important en vitamine C.

La fermentation anaérobie permet non seulement

d’augmenter le temps de conservation du chou, mais aussi de multiplier par 2 la part en vitamine C présente dans le chou cru.

Alors à quand les monodiètes à base de choucroute???

 

Qu’est-ce que la mono diète ?

Elle consiste à manger un seul un aliment par repas au cours d’une ou plusieurs journées. La quantité n’est pas limitée,on mange de cet aliment autant que l’on veut et aussi souvent qu’on en éprouve le besoin.

Et avant de vous donner la recette !

J’ai une petite astuce !

Si vous n’aimez pas que la choucroute soit acide

Vous la faites tout simplement bouillir dans un grand faitout,

Ensuite vous la rincez une seule fois, vous l’essorez

en la pressant dans vos mains et vous la mettez à cuire !

comme il est expliqué sur la recette ci-dessous !

 

Maintenant : au travail !!

 

      Ingrédients :

******

Pour 8 personne(s)

2 kg de choucroute crue

1 kg de pomme de terre à chair ferme

2 oignons

1 carotte

1 pomme fruit

1 jambonneau 1/2 sel ou cru

50 gr de graisse d’oie

600 gr de  palette de porc fumée

500 gr de poitrine de porc fumée

8 saucisses de Strasbourg

1 verre de vin blanc d’Alsace

1 cuillère à café de baies de genièvre

1 clou de girofle

2 gousses d’ail

Thym et laurier

2 cuillère à soupe de graisse d’oie

Poivre du moulin

-Emincer les oignons, couper la carotte

et la pomme en petits morceaux.

-Tapisser de graisse d’oie une cocotte en fonte et disposer au fond la moitié de la choucroute.

-Ajouter au centre les oignons, carotte et pomme ainsi que les aromates comme le genièvre, le thym

et le laurier et les gousses d’ail.

-Ajouter le jambonneau,

 la palette et la poitrine.

-Couvrir de choucroute.

-Arroser de vin blanc et ajouter de l’eau à mi-hauteur.

-Cuire à couvert à feu doux pendant 1h30.

-Ajouter les pommes de terre

 et cuire 30 minutes de plus à couvert.

-Pocher les saucisses et les ajouter sur la choucroute.

 Cuire 5 minutes.

-Découper les viandes et les remettre dans la choucroute.

-Rectifier l’assaisonnement et servir

aussitôt au centre de la table.

 

Avec mes gros bisous,

Je vous souhaite un bon appétit !

Et une bonne soirée avec un bon petit vin chaud !

Comme en Alsace !!

 

 

       

Votre amie Niki

 

 

 

 

 

 

Publicités