Coquillage


 

    

 

 

 

Coquillage !

 

Quand je t’ai remarqué sur ce chemin de terre
Petit coquillage égaré au bord du fossé
À des lieues de l’océan
Sans doute jeté à travers la fenêtre d’une voiture par un enfant revenant de vacances
Ou pire, par ses parents durant son sommeil
Machinalement je t’ai ramassé

et t’ai mis à l’oreille
Et j’ai écouté la mer

Mais tu ne savais pas bien faire la mer
J’ai bien entendu un peu de liquide
Mais on aurait dit un ruisseau,

 un tout petit ruisseau
Longtemps après la fonte des neiges
Mais c’est l’océan dont j’avais besoin
Alors je t’ai jeté au loin
Ou plutôt non, car j’ai changé d’idée
Quelque chose dans ton apparence m’a apitoyé
Je t’ai rapporté à la maison
Je t’ai posé sur l’étagère

 au-dessus de la cheminée
Entre une poupée indonésienne

 et une théière japonaise
Et j’ai orienté une petite lampe vers toi

Je t’ai arrosé souvent,

 je t’ai nourri de musique
Je t’ai pris avec moi quand j’allais à la mer
Tu as même fait un tour du monde

 dans mes bagages
Je t’ai montré des ports, des plages,

 des océans, des navires


 

Et puis l’autre jour
J’ai remarqué que tu avais grandi
Quelque chose s’était transformé

 dans ton apparence
Alors je t’ai remis à l’oreille, et là

Là tu m’as tout donné
Les vagues qui se fracassent sur les quais dans la tempête

Les cornes de brume de paquebots

 repartant pour une nouvelle traversée
Le claquement du foc d’un voilier
Les rouleaux déferlant se jouant des baigneurs
Les chalutiers revenant au port

 chargés de morue
Une barque envolée dans le sillon d’une baleine
Le port de Hong-Kong et son vacarme incessant
Le Titanic enveloppé de hurlements
La Bretagne!
La Californie!

STOP !!

S’il te plaît
Ce soir fais-moi seulement une plage
Avec une jetée
Peut-être un pêcheur assis au bout,

 sur un rocher
Un de ces pêcheurs qui n’attrapent jamais rien mais sont là tous les soirs
Engoncés dans la brume
Parce qu’ils viennent regarder l’écume

 et écouter la mer
Ne me fais pas de coucher de soleil
C’est trop difficile, et ce n’est pas la peine
Un phare si tu le souhaites,

 pour marquer le chenal
Quelques lumières de chalutier, au loin
Un pélican occasionnel
Cela suffira
Mais surtout n’oublie pas le plus important
Le bruit calme et reposant de la mer
Pour que je puisse y poser mes rêves

 

 

Avec de gros bisous !

Je vous dis

A bientôt  mes chers ami(es)

Créa Niki

 

 

 

  

Publicités

17 Réponses

  1. France

    que c\’est joli !!! moi aussi j\’aime les coquillages et il me semble entendre le bruit de la mer mais peut-être n\’est ce qu\’une illusion !!!! un fantasme lointain de mon enfance qui ne demande qu\’à ressurgir !! merci pour ce magifique billet c\’est un enchantement , gros bisous , bonne fin de semaine

    20 août 2009 à 05:43

  2. ♥♥♥Niki

    Et on entend la mélodie des vagues! et le vent de l\’océan! ! moi aussi j\’écoutais et quand je prends un coquillage comme celui là je le mets systématiquement à l\’oreille! réflexe d\’antan!!!Dans chaque individu il y a une âme d\’enfant qui sommeille!! bious ma Cathou et merci de ton passage!!

    20 août 2009 à 05:32

  3. CATHOU

    Une petite escapade chez toi..qu\’il est joliment nacré ce billet..un régal pour les yeux et la lecture de ce beau poème me faisait vivre l\’histoire ce coquillage en directe…J\’ai aussi un e grosse conque dans la salle de bain et ma petite fille Mélissa adore le mettre à son oreille pour écouter la mer..et elle l\’entend et son imagination fait le reste….je t\’embrasse très fort et un grand merci pour toutes les belles images que tu as mis sur mon Livre d\’or: je les ai vu ce matin!! re bisous

    20 août 2009 à 04:08

  4. ♥♥♥Niki

    Merci Joanna! j\’espère que tu as été gatée pour ton annif:: merci aussi mes amis Gilbert, Michel sans oublier Anne Marie gros bisous à vous toutes et tous!!

    20 août 2009 à 03:33

  5. Anne-Marie

    c\’est très beau NIKI!! à travers un coquillage tu as fait passer tant de choses!!! gros bisous!

    19 août 2009 à 23:20

  6. Mitchî

    Merveilleux billet emplit de tendresse et d\’amour de la nature. Elle nous le rend bien son amour lorsqu\’on sait l\’amadouer cette terre, cette eau de planète bleue.Que de beaux sentiments ce billet fait surgir.Bonne journée Niki

    19 août 2009 à 22:57

  7. L'Ami

    Quel joli Conte, je vais le lire demain à mes deux petits loustics…Ils adorent écouter des histoires….un peu étranges….Bises chère Niki, j\’espère que tu tiens le coup avec cette chaleur…L\’Ami Gilbert

    19 août 2009 à 15:55

  8. joanna12

    La mer ? Pour que je puisse y poser mes rêves ? JE VOUDRAIS BIEN !!! en attendant d\’aller en vacances, je suis venue pour Te lire, et avec un grand courage je sors pour rentrer à la maison!! ouf !! alors qu\’il fait si chaud !! ps merci bcp pour tes vœux , cela me touche, bonne soirée à Toi, jo

    19 août 2009 à 09:44

  9. ♥♥♥Niki

    Ma Mijo! je ne peux mettre le nom de l\’auteur du texte car il est anonyme! tu penses bien que s\’il avait signé!je n\’aurai pas hésité! gros bisous à toi Mijo et à ma Coco! toi aussi tu nous fais rêver avec les merveilles que tu nous présentes chaque jour!!

    19 août 2009 à 05:42

  10. Mamie

    Ma Niki , bonjour , merci de nous , de me faire rêver … Magnifique billet ma chérie . Passe un bon mercredi , gros bisous de Coco !!

    19 août 2009 à 04:09

  11. marie-jo

    dommage que tu ne mettes pas le nom du poète, on aurait sûrement envie de lire autre chose de celui-là qui nous a enchantés grâce à ton magnifique billet. Bisous.

    19 août 2009 à 03:40

  12. ♥♥♥Niki

    Bonjour !Marie Jo! malheureusement je n\’ai pas le talent de poètesse! et je le regrette! merci ma Josy! mais ne t\’en fais pas j\’ai l\’habitude! d\’être confondue avec Lili! Niki! Lili! ce sont les mêmes consonances!!Et bisous à vous! merci pour vos gentils com!! et bonne journée!

    19 août 2009 à 03:25

  13. JOSY 87...

    oh excuse moi ma!!!!!!!! niki je me suis tromper !!!!!!!!oh ca doit etre la fatigue et l\’heure tardive !!mdr !!!bon gastounet n\’a pas reussi !!tant pis il prendra !!!!!!ma ds !!!!!!et moi j\’aurais l\’ordi !!mdr !!passe une bonne nuit tres gros bisous !!!a vous deux !!!!!!!

    18 août 2009 à 14:47

  14. ♥♥♥Niki

    Coucou ma Josy!! je ne suis pas Lili!! là tu es chez Niki!! on va finir par nous confondre!! car bien souvent dans ses blogs Lili! on l\’appelle Niki mais j\’ai la primeur je crois!!ça m\’arrive plus souvent!! ce n\’est pas bien grave! bisous et merci!! mais c\’est vrai que l\’on entend la mer dans certains coquillages surtout les conques! coquillages longs et concaves!

    18 août 2009 à 14:30

  15. JOSY 87...

    magnifique ma lili !!je me rapelle petite ont avait un gros coquillage poser sur la cheminee !!!!!elle ne marcher pas je te rassure !!!!!et j\’ecouter le bruit de la mer!!!enfin !!!!!!!!c\’est ce que l\’ont me disait !!!! tu voit !!!!!c\’est un passage que j\’avait oublier!!!!!!merci de me permettre de m\’en souvenir !!tres bonne nuit ma lili et gros bisous !!!!!!

    18 août 2009 à 14:16

  16. ღ ♥ Lili

    comme c\’est joli et frais ce poème sur les coquillages …c\’est encore le temps des vacances et combien en ramènerons ramassés sur les plages !…les couleurs sont bien assorties …j\’aime le PARME …..20 sur 20 à ta copie ma NIKI …..gros bibis du soir ….

    18 août 2009 à 13:40

  17. marie-jo

    De qui est ce beau poème ? De toi ? C\’est super ! dans les deux cas, merci ! Bonne nuit pour toi aussi. Clément s\’est couché sans problème, j\’appréhende toujours un peu, il ne dort pas souvent à la maison. Ses parents vont arriver mais je ne sais pas à quelle heure ! Bises.

    18 août 2009 à 13:29