Redevenez enfant!!


     

  
 
 
 
 

Fermez les yeux et

reculez dans le temps!

Redevenez un enfant

 

Avant Internet ou le Mac, avant les semi automatiques et le crack.

Avant Sega ou Super Nintendo.

Reculez plus loin dans le temps…

Je parle de jouer à cache-cache au crépuscule.

La cabane dans les arbres.
Le bonhomme sept heures.
Le magasin du coin.
La balle au prisonnier.

La balançoire
Les cerceaux.
Courir à travers l’arroseur.

L’odeur du soleil, lécher ses lèvres salées.
Les lèvres et les moustaches de cirage
Un cornet de glace pendant une chaude soirée d’été.
Chocolat ou vanille ou fraise et tartine de beurre au goûter.

Attendez, il y a plus…

Regarder les dessins animés le samedi matin.


Quand le coin de la rue semblait si loin.
Et aller au centre ville était comme aller quelque part.
Un million de piqûres de moustiques.
Les doigts collants.
Grimper aux arbres.
Construire des iglous dans des tas  de neige.
Aller  à l’école, quelque soit la température.

 

Courir jusqu’à être à bout de souffle.
Rire si fort à en avoir mal au ventre.

Sauter sur le lit. Les combats d’oreiller.
Tourner sur soi-même, devenir étourdi et tomber

 était une cause certaine de fou rires.
Être fatigué d’avoir trop joué… Vous rappelez-vous de ça?
La pire humiliation était d’être choisi le dernier dans une équipe.
Les ballons d’eau étaient les armes ultimes.
Des cartes dans les rayons transformaient les vélos en mobylette !.

 

Je n’ai pas fini encore…

Manger de la poudre de Kool-aid.

 (  poudre de fruits à diluer dans de l’eau)

Il n’était pas rare d’avoir deux ou trois meilleurs amis.
Quand personne n’avait un chien de race.


Quand vingt-cinq francs étaient  une allocation raisonnable,

et un autre, un miracle!

.Quand presque toutes les mères étaient à la maison

 lorsque les enfants arrivaient.
Quand les filles ne sortaient ou n’embrassaient pas avant la fin du secondaire, et même encore…

 

Quand n’importe quel parent pouvait discipliner n’importe quel enfant, ou le nourrir ou l’utiliser pour porter des sacs d’épicerie, et personne, pas même les enfants, ne trouvaient à redire contre ça.
Quand être envoyé au bureau du Principal n’était rien, comparé à ce qu’il allait arriver à l’étudiant turbulent de retour à la maison.
Pratiquement, nous avions peur pour nos vies mais pas à cause des fusillades, des drogues, des bandes, du taxage, etc…
Nos parents et grand-parents étaient une bien plus grande menace

 et quelques uns d’entre nous ont encore un peu peur d’eux !

N’était-ce pas bon?…
Retournez juste en arrière et dites-vous:
"Ouais, je me rappelle de ça !"

Souvenez-vous quand…

Les décisions étaient prises en faisant "eeny-meeny-miney-money."
Les erreurs étaient corrigées simplement en disant, "recommence !"
Les problèmes financiers étaient réglés par celui qui était le banquier au Monopoly.

La chose la plus grave qu’on pouvait attraper

 du sexe opposé était un feu sauvage.


Il était incroyable que la course à pied ne soit pas une discipline olympique.
Avoir une arme à l’école, voulait dire

" se faire attraper avec un tire pois."

Personne n’était aussi belle que maman.
Les éraflures étaient guéries par un bisou.
Prendre de la drogue voulait dire une aspirine,

Et une cuillerée d’huile de foie de morue le matin

La crème glacée était considérée comme une nourriture de base.

Un second prix d’excellence était un rêve réalisé.
Les talents étaient découverts à cause d’un "t’es pas cap"
Les plus vieux de la famille étaient les pires tourmenteurs, mais aussi les plus féroces défenseurs.

Si vous pouvez vous rappeler tout ou presque tout ceci, alors vous avez VÉCU !!!

Passez cela à tous ceux qui ont besoin de s’échapper un peu de leur vie "d’adulte"…

T’ES PAS CAP !!!

 

 

 
 
 

Publicités

14 Réponses

  1. Roger

    bonsoir mon amie Niki – j\’adore ce billet – il es super – alors la tu as fait quelque chose de merveilleuxje te souhaite une bonne nuit bisous

    12 juillet 2009 à 15:21

  2. L'Ami

    Quel Merveilleux Billet,à mettre sous le nez de tous les enfants…C\’est adorable de fraîcheur et quel Boulot pour réaliser un tel travail…Bravo chère Niki,j\’aimerais que ton billet paraissedans toutes les petites écoles de France….J\’espère qu\’il va y avoir des enseignants qui passent chez toi….Bises de l\’Ami Gilbert

    12 juillet 2009 à 10:22

  3. ♥♥♥Niki

    Ah!! oui c\’est vrai Nathalie! la marelle, avec le ciel que l\’on dessinait à la craie sur la route et avec un petit pavé plat qu\’on poussait à cloche pied!!C\’était génial!! bisous Nath!! merci à toi gentille Renarde! et aussi à ma Minnie Mamie!! douce nuit!!

    10 juillet 2009 à 15:34

  4. La Renarde

    genial tt simplement

    10 juillet 2009 à 14:41

  5. nathalie

    quel joli billet , , en revenant dans mon quartier, j\’ai retrouvé ces souvenirs d\’enfance , alors je refais découvrir la joie des cabanes dans les bois, les je déclare la guerre, a la craie sur la route, qui nous faisait courir, pour ne pas que notre pays soit empute d\’une partie, et les jeux dans les champs de mais, avec les poupées blondes ou rousses ou brunes, que l\’on finissait par croquer, quand on avait faim!!! les ballades, avec les cochons d\’inde que l\’on mettait dans un vieux landaux, pour remplacer les poupées, eh oui , nous etions heureux de ce que l\’on avait, mes enfants ont découverts ses joies simples, et ils apprecient quand ils sont dans le quartier, mais bon un mois chez papa, signifie nitendo et ordi , !!! bisou a toi, et merci pour ce billet souvenir, je rajouterai, les bonbons rempli de sucre ronds que l\’on pompait avec une paille , je sais plus le nom , et les tetes de negres a cinq centimes, !!! bonne soirée thalie

    10 juillet 2009 à 13:48

  6. Mamie

    Ma Niki , mdr !! c\’est vrai la messe le dimanche et rester très sage ….je me souviens que je le restais jusqu\’àprès le repas et ensuit trop dur pour moi , tu sais j\’allais grimper aux arbres et les chameaux me tendaient leurs branches c\’était bien sûr une invitation et j\’y répondais sans me poser de questions , mais ensuite aie aie aie !! Coco prenait parfois une bonne culottée lol !! Ha !! ma Niki et en plus il avait la ferme juste à côté de notre maison et tu vois mon quartier n\’a même pas beaucoup changé et souvent j\’y retourne tu sais . Bisous bisous tous doux ma Niki et encore merci à toi

    10 juillet 2009 à 13:47

  7. ♥♥♥Niki

    Eh!! j\’en ai oublié!! il y avait à une certaine époque!! les cartes de Ste catherine pour les filles et St Nicolas pour les garçons! c\’était à celle qui en reçevrait le plus! on allait souhaiter la bonne année à tous le quartier! et nous récoltions des bonbons ou des étrennes!! nous nous racontions des histoires de prince charmant!! déjà!!! nous allions à l la messe le Dmanche! et nous nous faisons un devoir d\’être parfaits jusqu\’au Soir!!!! parce qu\’être sage jusqu\’au dimanche d\’après!!! c\’était inhumain!! Bisous mes chéris!!et bonne soirée!

    10 juillet 2009 à 13:33

  8. ღ ♥ Lili

    un flash back tout à coup ,avec nostalgie je me remémore tout ça aussi !…c\’était notre enfance et bien sûr on la trouvait belle ……bien des choses ont changé depuis !…joli et gentil billet ma NIKI …big bisous ma sisine

    10 juillet 2009 à 12:41

  9. marie-jo

    Oh que oui, je me rappelle ce temps-là ! J\’ai pris alors le temps de jouer avec mes enfants : tendre le tuyau de l\’arrosage et s\’en servir de filet pour jouer au tennis, faire des cabanes sous la table de la salle à manger et s\’y glisser pour y lire, se mettre à quatre dans le lit parental , prendre un livre de Pagnol et faire chacun la voix d\’un personnage en tentant de prendre l\’accent marseillais, et maintenant, je recommence avec Clément qui, à 1 an, a tout de suite compris que mamy était un clown !Très joli billet qui nous redonne envie du "bon vieux temps" ! Bisous, Niki.

    10 juillet 2009 à 12:41

  10. joanna12

    Moi c\’est l\’odeur et goût de BARBE A PAPA chaque dimanche après la messe!!! je sens encore cette petite saveur! bon week end! jo

    10 juillet 2009 à 11:56

  11. Mamie

    Ma Niki chérie Que De Souvenirs tu fais remonter là …. quand je racontais ça à mes enfants ils écoutaient et riaient de bon coeur et et ont compris que j\’étais aussi une enfant avant d\’être leur maman , et je riais aussi avec eux , maintenant je le raconte à mes petits enfants et eux aussi écoutent avec attention et là encore nous rions de bon coeur des tribulations de mamie , lol !! Je n\’ai jamais oublié que j\’étais une enfants moi aussi un jour et ce doit être pour cela que je les adore et ils le savent … Merci ma Niki chérie ton billet est merveilleux , je t\’adore . Passe une très bonne soirée et un très bon week end ma chérie , moi ce sera repos lol , ma petite crevette est partie chez papa maman ce soi. Gros bisous pour toi de Minnie Coco !!

    10 juillet 2009 à 11:54

  12. Anne Mary

    Bonsoir Niki, merci pour ces souvenirs, je les revis a vec mes petits enfants , si simples sont ces jeuxet ils aiment, un grand bravo pour ce billetgros bisous , douce soiréeAnne Mary

    10 juillet 2009 à 11:38

  13. ♥♥♥Niki

    Tu es le premier sur mon billet ! alors je te dis un grand merci!! merci pour ta réponse!! tu es sympa!! Bonne soirée et grso bisous Eric!!

    10 juillet 2009 à 11:32

  14. LES POEMES D ERIC VILLEY

    je prefere de loin l\’enfance de maintenant que celle que j\’ai eu ,je n\’ai pas eu la chance de connaitre tout ca, mais tres joli billet ,sur mon space tu me demande de qui st mon poeme , il est de moi ,tous les poemes qui ce trouvent sur mon espace sont de moi , et protegés par copyright , ainsi que les chansons que j\’ecris sur mon blog de chansonsje te souhaite un bon week endERIC.VILLEY

    10 juillet 2009 à 11:25